Histoire D' Attila et de ses Successeurs Jusqu' à L'établissement des Hongrois en Europe (Complete)

Histoire D' Attila et de ses Successeurs Jusqu' à L'établissement des Hongrois en Europe (Complete)

by Amédée Thierry
     
 

Amené, dans le cours de mes travaux sur la Gaule romaine, à m’occuper d’Attila et de son irruption au midi du Rhin en 451, j’ai été arrêté en quelque sorte malgré moi, par une curiosité indicible, devant l’étrange et terrible figure du roi des Huns; et je me suis mis à… See more details below

Overview

Amené, dans le cours de mes travaux sur la Gaule romaine, à m’occuper d’Attila et de son irruption au midi du Rhin en 451, j’ai été arrêté en quelque sorte malgré moi, par une curiosité indicible, devant l’étrange et terrible figure du roi des Huns; et je me suis mis à l’étudier avec ardeur. Mettant de côté la fantasmagorie de convention, qui a fait d’Attila pour presque tout le monde un personnage beaucoup plus légendaire qu’historique, j’ai voulu pénétrer jusqu’à l’homme et le peindre dans sa réalité, sinon tel que les contemporains l’ont vu, du moins tel qu’ils nous ont permis de l’entrevoir.

Cette entreprise ne m’a semblé ni impossible, ni trop téméraire, grâce aux précieux fragments de Priscus et à plusieurs chroniques du Ve siècle, qui répandent sur la physionomie du grand barbare une lumière franche et directe. La question pour moi était de saisir ses traits sur le vif, avant ce mirage que la poussière des siècles produit toujours entre une figure historique et la postérité, et qui fut plus complet pour lui que pour tout autre. Ici, j’avais un guide assuré, Priscus. On sait que ce savant grec, attaché à la mission que Maximin remplit près d’Attila en 449, par l’ordre de Théodose II, visita toute la Hunnie danubienne, séjourna parmi les Huns, et approcha même très-particulièrement d’Attila et de ses femmes; et que le récit de l’ambassade dont il faisait partie, nous a été conservé à peu près in extenso dans la curieuse compilation des ambassades romaines. Mais ce qu’on ne sait pas assez, c’est que Priscus, homme de sens et d’esprit, observateur opiniâtre et fin, nous a laissé une narration aussi amusante qu’instructive, et qui nous prouve que les qualités qui immortalisèrent Hérodote n’étaient pas éteintes chez les voyageurs grecs du ve siècle. Priscus a donc été le point de départ de cette étude.

Après les extraits de Priscus, et les chroniques très-résumées de Prosper d’Aquitaine et d’Idace, vient en premier ordre Jornandès, Visigoth d’origine et évêque de Ravenne, qui écrivit, vers 550, une histoire de ses compatriotes, les Goths, où il fait une large place à la peinture des Huns et de leur roi. C’est déjà un autre point de vue que celui de Priscus, un autre aspect de l’homme et de son temps. Envisagé ainsi rétrospectivement, à un siècle de distance et à travers les traditions des Goths, déjà fortement poétisées, si l’on me pardonne cette expression, Attila apparaît non pas plus grand que dans Priscus, mais plus sauvage; d’une barbarie plus forcée, plus théâtrale; il a beaucoup perdu de sa réalité historique. Le tableau de Jornandès a néanmoins un prix tout particulier aux yeux de l’histoire, c’est qu’il nous fait apercevoir le travail latent qui s’opérait dès lors au sein de la tradition germanique, et devait aboutir au cycle des poëmes teutons sur Attila.

Read More

Product Details

ISBN-13:
2940014374569
Publisher:
Library of Alexandria
Publication date:
05/22/2012
Sold by:
Barnes & Noble
Format:
NOOK Book
Sales rank:
1,133,071
File size:
1 MB

Meet the Author

More from this Author

Customer Reviews

Average Review:

Write a Review

and post it to your social network

     

Most Helpful Customer Reviews

See all customer reviews >