NOOK Book(eBook)

$6.99

Available on Compatible NOOK Devices and the free NOOK Apps.
WANT A NOOK?  Explore Now

Overview

LES FICTIONS : « La Faucheuse », de Julie Marcil ; « Le Quatrième chien seul », d'Alain Bergeron ; « Mon écrivain », de Jean Charbonneau ; « On ne meurt pas un soir de pâté chinois », de Maude Gosselin-Lord ; « De si beaux yeux verts », de François Leblanc ; « Les Moutons andalous et les pâturages du Yorkshire », de Hugues Morin. LES ARTICLES : « L'Année 2015 du polar québécois », d'André Jacques ; « Le Polar québécois : bilan de santé objectif, diagnostic critique subjectif », de Norbert Spehner. LES CHRONIQUES : « Camera oscura » ; « Le crime en vitrine » ; « Dans la mire ».

Product Details

ISBN-13: 9782924626047
Publisher: Alire
Publication date: 02/04/2016
Sold by: De Marque
Format: NOOK Book
Pages: 164
File size: 7 MB

About the Author

Depuis toute jeune, Julie Marcil s’intéresse aux différentes formes de communication pour exprimer ses émotions et déployer son imaginaire fertile. Elle a remporté deux prix littéraires dans son adolescence, puis a fait ses premières armes en tant qu’adulte assumée dans le domaine de la chanson. Elle a ensuite exploré l’univers audiovisuel et le monde de la fiction interactive et multimédia, obtenant une maîtrise dans ce domaine.
Alain Bergeron écrit depuis l’enfance. Son premier roman publié, Un été de Jessica (1978), a été repris en feuilleton dans le quotidien Le Soleil de Québec et lui a valu le Prix Boréal 1980. En 1998, il était lauréat du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois pour son recueil de nouvelles Corps-machines et rêves d’anges. Il est aussi connu comme essayiste et a tenu pendant quelques années une chronique régulière dans la revue Solaris. Dans le civil, Alain Bergeron est sociologue de formation. Il a travaillé pendant trente ans comme conseiller en politiques scientifiques. Il s’est mis depuis peu à l’écriture à plein temps. Phaos, son neuvième livre, lui a mérité trois distinctions, dont le Grand Prix 2004 de la science-fiction et du fantastique québécois.
Jean Charbonneau a publié quelques nouvelles en français et en anglais, de même que deux romans chez Québec Amérique, Comme un intrus et Tout homme rêve d’être un gangster (Prix Révélation de la Société du roman policier de Saint-Pacôme en 2013).
La passion de Maude pour la lecture remonte à bien avant qu’elle ne sache lire, alors qu’elle aimait déjà inventer elle-même les histoires que pouvaient bien vivre les personnages illustrés dans les livres pour enfants. Originaire de l’Abitibi-Témiscamingue, elle se tourne immédiatement vers les Arts et Lettres au Cégep de Rouyn-Noranda, pour ensuite rejoindre Montréal lors de ses études en Création litté­raire à l’UQAM. Elle réside aujourd’hui dans les Laurentides, où elle vit sa passion pour l’horreur et le polar en écrivant des nouvelles sur son blogue, Les p’tits écrits de Maude.
Psychologue et romancier, François Leblanc s’amuse à explorer des univers où il ne se passe apparemment pas grand-chose, mais où tout peut arriver. Son troisième roman, Zagreb, sorti à l’automne 2013, est sans doute son flirt le plus intense avec le polar.
Natif de Roberval, mais globe-trotter depuis quelques années, Hugues Morin demeure à Montréal… en attendant son prochain avion. Il a publié plusieurs nouvelles dans une variété de revues amateures et professionnelles, a publié le collectif critique Stephen King : Trente ans de terreur et dirigé la revue Solaris pendant deux ans. Il partage aujourd’hui son temps entre écriture de fiction et littérature de voyage.
Né à Beaulac-Garthby, André Jacques vit aujourd’hui à Sherbrooke. Après des études en Lettres à l’Université Laval, à l’Université d’Aix-en-Provence et à l’Université Paris VIII, il a été professeur de littérature, de cinéma et d’histoire de l’art au cégep de Thetford Mines. Il a publié trois romans policiers chez Québec Amérique : Les Lions rampants, La Commanderie et La Tendresse du serpent (Prix Alfred-DesRochers 2008), et deux autres, De pierres et de sang et La Bataille de Pavi, mettant toujours en scène l’antiquaire Alexandre Jobin, chez Druide. Il a aussi publié quelques nouvelles policières dans Alibis et XYZ. Sa nouvelle « Le Traducteur » a obtenu le prix Alibis 2007.
Né en France en 1943, Longueuillois depuis 1968, il a été professeur au cégep Édouard-Montpetit jusqu’à sa retraite. Fondateur de la revue Solaris (née Requiem) en 1974, Norbert Spehner a écrit plusieurs ouvrages bibliographiques sur la SF, le fantastique, les tueurs en série, etc. Le Roman policier en Amérique française (Alire, 2000) lui a mérité le prix Arthur-Ellis 2001, volet francophone. Il a fait paraître, toujours chez Alire, Scènes de crimes (2007) et Le Roman policier en Amérique française T.2 (2012). Depuis plusieurs années, Norbert Spehner commente la littérature policière dans la revue Alibis et au quotidien La Presse.

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews