Femmes en francophonie. Écritures et lectures du féminin dans les littératures francophones: Écritures et lectures du féminin dans les littératures francophones

Femmes en francophonie. Écritures et lectures du féminin dans les littératures francophones: Écritures et lectures du féminin dans les littératures francophones

NOOK Book(eBook)

$17.99

Available on Compatible NOOK Devices and the free NOOK Apps.
WANT A NOOK?  Explore Now

Product Details

ISBN-13: 9782897120740
Publisher: Mémoire d'encrier
Publication date: 05/30/2014
Sold by: De Marque
Format: NOOK Book
Pages: 206
File size: 1 MB

About the Author

Françoise Naudillon est professeure au Département d’Études françaises de l’Université Concordia et spécialiste des littératures francophones et de leur réception. Elle travaille en particulier sur le roman policier, les littératures populaires et les rapports entre cinéma et littératures. Elle a publié de nombreux articles dans des revues internationales et parmi ses dernières publications, l’on peut citer Femmes en francophonie, Écriture et lecture du féminin dans les littératures francophones (Isaac Bazié co-directeur, 2014) et Jean Metellus et le miroir du monde (2015). En 2016 elle a dirigé le n° spécial de Nouvelles études francophones consacré aux « Autofictions francophones » et en 2018 le numéro spécial de Présence Francophone consacré aux « Pratiques des cinémas francophones contemporains – Afrique/Antilles ».
Isaac Bazié est professeur au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Il est spécialiste des théories de la lecture et de la réception, du canon littéraire, du rapport entre littérature, violence, mémoire et identité. Il a publié et codirigé plusieurs ouvrages dont les plus récents sont : Intertextualité et adaptation dans les littératures francophones (2012). Violences postcoloniales. Représentations littéraires et perceptions médiatiques (2011).
Mehana Amrani poursuit un postdoctorat à l’Université McGill et travaille sur les discours autour des massacres du 8 mai 1945 de l’est algérien. Il est aussi spécialiste de la poétique de la fragmentation dans l’oeuvre de Kateb Yacine. Il participe régulièrement aux colloques internationaux sur la littérature francophone et est membre de Poexil, groupe de recherche basé à Montréal. Enfin, il est l’auteur du Dictionnaire Kateb Yacine, publié aux éditions le, Manuscrit en 2007.
Nadia Ghalem est journaliste, écrivaine et chercheure. Elle écrit des nouvelles, des romans, des poèmes, des pièces de théâtre et des scénarios. Ses activités de recherche portent sur la psychanalyse et l’écriture ainsi que sur les études postcoloniales. Plusieurs de ses ouvrages ont été finalistes pour des prix littéraires.
Wafae Karzazi est professeure à la Sultan Qaboos University (Sultanat d’Oman). Elle s’intéresse à l’ensemble des littératures francophones dans une perspective sociologique. Ses publications portent entre autres sur des auteurs maghrébins comme Assia Djebar, Driss Chraïbi. Elle est l’auteure de Leila Sebbar : Une écrivaine à la recherche de soi (2006).
Mildred Mortimer est professeure à l’Université du Colorado/Boulder. Elle est spécialiste des littératures francophones d’Afrique. Ses travaux portent sur la littérature maghrébine. Elle a publié entre autres Contes africains (1972), Mouloud Mammeri, Assia Djebar (1988), écrivain algérien (2011) et plusieurs articles sur les littératures francophones.
Marie-Louise Messi Ndogo a été professeure au Département de français de l’Université de Yaounde I. Elle a publié divers travaux sur les auteurs francophones notamment Ferdinand Oyono.
Désiré Nyela est professeur au Département des études françaises de l’Université Sainte-Anne (Nouvelle-Écosse). Spécialiste de la littérature africaine, il a publié en collaboration avec Paul Bleton Lignes de fronts. Le roman de guerre dans la littérature africaine (2009) et récemment, « La littérature africaine ou les paradoxes d’une métalittérature » dans Trajectoires et dérives de la littérature-monde (2013).
Rondro Ravanomanana est chercheure à la Faculté des lettres et sciences humaines l’Université de la Réunion et spécialiste de la littérature malgache de langue française. Elle a publié « De la jubilation scripturale dans Funérailles d’un cochon de David Jaomanoro » dans Identités, langues et imaginaires dans l’Océan Indien (Revue Interculturel, 2003).
Lucienne Serrano est professeure au Department of Foreign Languages / ESL / Humanities York College, City University of New York. Elle se spécialise sur la poésie et sur les nouvelles caribéennes contemporaines ainsi que sur l’écriture des femmes. Elle a publié plusieurs nouvelles, romans et articles et a reçu plusieurs prix et distinctions littéraires.
Faïza Zouaoui Skandrani est professeure de littérature française à la Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université de Tunis, militante féministe et présidente de l’Association « égalité et parité ». Elle est également experte en communication et éditrice de Jugurtha International. Elle vient de faire paraître Flaubert et Sand, le roman d’une correspondance de Monia Mouakher Kallel.
Thomas C. Spear est professeur à la City University of New York (CUNY). Il est spécialiste des littératures francophones, des formes de l’autobiographie et des multimédias. Critique et traducteur, il a également créé le site Ile en île qui comporte une large base de données sur la littérature francophone insulaire. Il est l’auteur de nombreux articles sur des écrivains francophones (de France, des Caraïbes et du Québec) et a fait paraître avec Colette Boucher, Paroles et silences chez Marie-Célie Agnant ; l’oublieuse mémoire d’Haïti (2013).
Fondées à Montréal en mars 2003 par Rodney Saint-Éloi, les éditions Mémoire d’encrier se sont fixé pour mandat de réunir des auteurs de diverses origines autour d’une seule et même exigence : l’authenticité des voix. Mémoire d’encrier est ce lieu-carrefour où se tissent rencontres, dialogues et échanges pour que les voix soient visibles et vivantes. Mémoire d’encrier publie de la fiction : roman, récit, nouvelle; aussi de la poésie, des essais, des chroniques. Un catalogue diversifié aménage des passerelles entre cultures et imaginaires du monde. Mémoire d’encrier publie des auteurs québécois, amérindiens, antillais, maghrébins, africains… représentant ainsi une large plate-forme où se confrontent les imaginaires dans l’apprentissage et le respect de la différence et de la diversité culturelle. Mémoire d’encrier propose de penser l’autre autrement, l’autre au pluriel, en ouvrant de multiples fenêtres sur le monde, ceci de manière décomplexée. Dans nos sociétés actuelles, rien ne manque plus que la compréhension. Un pont entre générations, visions et vécus du monde est en œuvre. Le souhait est de rompre avec la rectitude éditoriale et la monoculture, qui dévident les êtres. Pour rassembler les continents et les humains, nous avons besoin de repousser la peur, la solitude et le repli afin d’imaginer et d’oser inventer un monde neuf. Mémoire d’encrier est cette manière de revisiter notre être le plus profond et de nous concilier avec nos parts manquantes, en regardant et en acceptant l’autre dans sa combien riche et complexe différence.

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews