ISBN-10:
1505243580
ISBN-13:
9781505243581
Pub. Date:
Publisher:
I-Le midi bouge, II-contes de provence

I-Le midi bouge, II-contes de provence

by Paul Arene

Paperback

$21.90
Choose Expedited Shipping at checkout for delivery by Monday, September 27

Overview

Le recueil contient trente-deux contes, précédés d'une introduction. Extrait : Chut ! dit-il à Tréfume en excellent français, pas de bruit, de scandale inutile ; asseyons-nous là dans ce coin. -- Voilà qui va bien ! pense Tréfume. Mais l'Américain continue : -- Je sais pourquoi vous venez à New-York ; êtes-vous homme à nous entendre ? -- Pourquoi pas ? répond Tréfume qui croit qu'il s'agit de l'héritage ; on peut toujours s'entendre entre braves gens. -- Braves gens ou non, voici dans ce portefeuille cinquante mille francs en bank-notes. Si vous voulez, ils sont à vous, avec une somme égale qu'un inconnu vous remettra au moment du départ, quand la Bretagne lèvera l'ancre. Car la Bretagne part ce soir, et vous partirez avec elle. Est-ce dit ? -- C'est dit ! -- Maintenant, topez là, nous ne nous sommes jamais vus.
.


Related collections and offers

Product Details

ISBN-13: 9781505243581
Publisher: CreateSpace Publishing
Publication date: 11/28/2014
Pages: 240
Product dimensions: 6.00(w) x 9.00(h) x 0.51(d)

About the Author

Paul Arène, né le 26 juin 1843 à Sisteron et mort le 17 décembre 1896 à Antibes, est un poète provençal et écrivain français. Inhumé à Sisteron

Après avoir préparé une licence de philosophie, Paul Arène travaille comme maître d'études aux lycées de Marseille, puis de Vannes. Une petite pièce jouée avec succès à l'Odéon, Pierrot héritier, lui fait quitter, en 1865, l'université pour le journalisme. Il a 23 ans.
En 1867, Paul Arène est l'un des auteurs de Le Parnassiculet contemporain, parodie du Parnasse contemporain[1]. Le Parnassiculet lui valut de vives inimitiés. Les auteurs du Parnasse contemporain y étaient appelés des Turcs attardés qui ont oublié, ou qui ne savent peut-être point, que le carnaval romantique est clos depuis trente ans.
À Paris, il fréquente les cafés littéraires et devient l'ami de Alphonse Daudet, François Coppée, Catulle Mendès. Comme l'a révélé Octave Mirbeau en 1884, Paul Arène a collaboré activement avec Alphonse Daudet à l'écriture des chroniques provençales publiées par L'Événement et qui furent ensuite rassemblées sous le titre Les Lettres de mon moulin, collaboration si dense que Paul Arène est décrit par quelques spécialistes de l'histoire de la littérature provençale comme le nègre de Daudet.
En 1868, Paul Arène écrivit à 25 ans ce qui reste son chef-d'œuvre, Jean-des-Figues.
Il prit part à la guerre de 1870 avec le grade de capitaine et reçut en 1884 la Légion d'Honneur.
Après 1870, il publia des pièces de théâtre, des chroniques, des contes, des poèmes, dont notamment Le Tors d'Entrays, Le Clos des âmes, Le Canot des six capitaines, Au Bon Soleil et La Gueuse parfumée, deux recueils de contes. Vinrent ensuite La Chèvre d'or, puis Les Ogresses, Le Midi bouge et Domnine.

Customer Reviews