Le rose et le vert

Le rose et le vert

Paperback

$14.70
Choose Expedited Shipping at checkout for guaranteed delivery by Thursday, August 22

Overview

Le Rose et le Vert (œuvre inachevée ) ont la même héroine et le même sujet, mais Stendhal ajoute dans le roman une atmosphère politique au canevas assez simple : une délicieuse jeune fille de 18 ans, à Kœnigsberg, riche à millions rêve d'être aimée pour elle-même, non pour sa dot. Un abbé manipulateur essaye (sans succès) de convertir cette jeune prorestante au catholicisme en lui faisant épouser un jeune duc... et l'histoire s'arrête.
Le style est parfaitement adapté à cette société parisienne qui raffole du spirituel, du piquant, et qui déstabilise si durement les deux dames germaniques, Mina et sa mère qui vivent comme deux sœurs.
Parfois l'auteur intervient et présente des excuses : Je vois que le lecteur qui sait vivre trouve ce trait absolument hors nature. [...] Le lecteur a peut-être trouvé cette liste bien longue. Amusant !

Product Details

ISBN-13: 9781511789578
Publisher: CreateSpace Publishing
Publication date: 04/21/2015
Pages: 186
Product dimensions: 6.00(w) x 9.00(h) x 0.40(d)

About the Author

Henri Beyle, plus connu sous le pseudonyme de Stendhal , né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort le 23 mars 1842 à Paris, est un écrivain français, réaliste et romantique, connu en particulier pour ses romans Le Rouge et le Noir et La Chartreuse de Parme.
Biographie :
Stendhal aurait voulu consacrer sa vie à la rêverie, à la chasse au bonheur , aux arts et à l'amour ; bien malgré lui, il eut une vie mouvementée. Après la mort d'une mère trop aimée, il souffre d'une enfance étouffante à Grenoble auprès d'un père qu'il méprise et d'un grand-père qu'il adore. Il trouve refuge dans la littérature avant de s'échapper de Grenoble en 1799 pour aller étudier à Paris. En réalité, il s'est découvert une vocation, et abandonne ses études : il veut être comic bard, il rêve d'écrire des comédies. Ses cousins Daru le forcent à entrer au ministère de la Guerre. C'est ainsi qu'il est envoyé à Milan en mai 1800. Il découvre, émerveillé, en même temps la guerre, l'Italie, l'opéra, l'amour et le bonheur. Il ne cessera de retourner en Italie entre ses missions administratives. De tempérament timide et romanesque, souffrant de l'hypocrisie de la société de son temps, il invente pour lui-même une méthode pratique du bonheur , le beylisme.

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews