Les cocottes de mon grand-père

Les cocottes de mon grand-père

by Alfred Delvau

Paperback

$16.40
Choose Expedited Shipping at checkout for guaranteed delivery by Wednesday, January 22
MARKETPLACE
1 New & Used Starting at $12.41

Overview

Voici donc les cocottes de mon grand-père. Qu'on ne s'étonne pas de leur forme apophthegmique : c'est la seule raison d'écrire des vieillards, qui concrètent mieux ainsi leurs pensées et qui monnayent volontiers leur sagesse - c'est-à dire les fruits et les conclusions de leur expérience - en la frappant en maximes destinées à la circulation.

Des moyens de réussir. - Il n'y en a qu'un pour les dragons : il y en a mille pour les gens habiles qui savent tourner les ailes de leur moulin du côté où souffle le vent du caprice, et qui sont bien assurés ainsi de ne pas moudre à vide.
Chérubin peut réussir auprès de sa marraine - et de la soubrette de sa marraine - parce qu'il a sur les lèvres et sur le cœur ce duvet des fruits non cueillis qui les rend si convoitables pour les gourmandes. Si une vierge est une fleur, un jouvenceau est une pêche, et l'on sait que, depuis Eve, toutes les femmes aiment à pêcher.
Mais Lovelace, don Juan et les dragons ont plus de chance que Chérubin, parce qu'ils remplacent le duvet par la barbe, la grâce par la force, la timidité par la brutalité - et que, de toute éternité, le pouvoir et la femme ont appartenu au plus fort, au plus audacieux, au plus criminel. C'est bien mignon, un enfant que l'on peut cacher sous ses jupes à l'arrivée du mari ; mais c'est bien agréable, un homme qui peut vous délivrer de votre mari, d'un coup de poing ou d'un coup d'épée. On baise Fortunio sur le front, comme un oiseau sur le bec - mais on lui préfère Clavaroche.
Bizarrerie. - Ce qui plaît le plus aux femmes - après la robe de moire antique, le cachemire et l'armoire à glace.
J'ai vu des gens très laids réussir, par leurs bizarreries, auprès de femmes qui avaient repoussé des gens très beaux et très intelligents. Seulement, ces gens très laids avaient soin de casser - d'une façon à eux - une bouteille de Champagne, ou une théière, ou leur canne, ou les reins d'un commissionnaire complaisant.
Monsieur un tel est bien étourdissant ce soir : il vient d'écraser un enfant avec son tilbury !...
Voilà ce que dit madame trois Étoiles en soupirant d'une certaine manière. Et, le soir, vers minuit, quand monsieur un tel se présente chez madame trois Étoiles, il est reçu, bien qu'elle ne reçoive personne - et il reste, bien qu'il n'ait pas, maritalement parlant, le droit de rester.
Bluet. - Une fleur des champs que les femmes aiment à cueillir - dans les boutiques de joailliers, sous forme de turquoise.
Bonjour. - Un mot que les Parisiennes seules savent dire.
Bonsoir. - Les deux syllabes les plus cruelles du vocabulaire féminin - quand elles sont articulées avec indifférence.
Jalousie. - Un sentiment masculin, rarement féminin. Nous avons Othello : quel nom d'héroïne jalouse ont à nous opposer les femmes ?
Du reste, on comprend qu'à de rares exceptions près, les femmes ne soient pas jalouses : elles sont plus sujettes à caution que nous, et nous trompent plus souvent que nous ne les trompons. Nous avons peur qu'on ne nous vole notre maîtresse : une femme n'aura jamais peur qu'on lui prenne son amant, parce qu'elle sait que, des deux, celui qui cessera le premier d'aimer, ce ne sera pas lui, mais elle.
Les femmes ne sont donc pas jalouses des hommes - mais des femmes. Aussi, le plus sûr moyen de faire plaisir à une femme - et par conséquent de conquérir son cœur - est de lui parler toujours d'elle et de ne jamais lui parler des autres. C'est le mot renversé du maréchal de Villars.

Product Details

ISBN-13: 9781512278903
Publisher: CreateSpace Publishing
Publication date: 08/12/2015
Pages: 178
Product dimensions: 5.00(w) x 8.00(h) x 0.38(d)

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews