Pourquoi suis-je moi ?: Journal (1993-1996)

Pourquoi suis-je moi ?: Journal (1993-1996)

by Julien Green

NOOK Book(eBook)

$17.99
Available on Compatible NOOK Devices and the free NOOK Apps.
Want a NOOK ? Explore Now

Overview

Pourquoi suis-je moi ?: Journal (1993-1996) by Julien Green

Un Journal nouveau plutôt qu'un nouveau Journal, c'est le sentiment que j'ai en ouvrant ce cahier. Certes, je ne tiens plus ces pages comme avant. La raison? La monotonie des événements, non en apparence, mais dans leurs profondeurs, devient ennuyeuse, on sait trop que c'est toujours la même médiocrité et que les sujets sont répétitifs. Mes lectures se réduisent à l'essentiel: les Evangiles, les poètes. Quant à la musique: on ne peut imposer aux mots de dire l'indicible, mais si je reprends sans cesse cette idée, elle finit par trahir une de mes préoccupations majeures. Et puis l'âge vient! Ce qui m'importe de plus en plus, c'est de savoir qui je suis, il reste en nous une part inconnue, un double qu'avec le temps nous finissons par deviner. Pourquoi ce compagnon de l'ombre? Qui est-il, attaché à notre moi profond comme l'ombre volée à Peter Schlemihl?
Julien Green, 2 janvier 1993

Product Details

ISBN-13: 9782213652573
Publisher: Fayard
Publication date: 04/01/2014
Series: Littérature Française
Sold by: Hachette Digital, Inc.
Format: NOOK Book
File size: 340 KB

About the Author


     Américain protestant né à Paris en 1900 de parents d’ascendance anglaise, Julien Green se convertit à 15 ans au catholicisme. A 16 ans et demi, il s’engage dans les ambulances américaines sur le front de l’Argonne, puis sur le front italien de Vénétie en 1917.
     Après la guerre, il finit ses études à l’université de Virginie où il écrit sa première histoire, The Apprentice Psychiatrist.
    Revenu en France fin 1922, et après avoir désiré être peintre, il commence à publier en français : ses livres conquièrent d’emblée un large public et sont aussitôt traduits dans les principales langues. Parallèlement aux romans, nouvelles et essais, Julien Green tient son célèbre Journal, qui couvre plus de trois quarts de siècles.
    Pendant la Deuxième Guerre mondiale, mobilisé aux Etats-Unis, son pays, il est sur les ondes la voix de l’Amérique. A cette époque, il publie également un volume autobiographique, Memories of Happy Days, qui remporte un grand succès, et traduit Charles Péguy.
     Romans, pièces de théâtre, études autobiographiques et historiques, volumes du Journal se succèdent après son retour à Paris en 1947.
      Il meurt à Paris en 1998.

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews