Un voyage a Sparte

Un voyage a Sparte

by M. Maurice Barres

Paperback

$13.96
Use Standard Shipping. For guaranteed delivery by December 24, use Express or Expedited Shipping.

Product Details

ISBN-13: 9781511571494
Publisher: CreateSpace Publishing
Publication date: 04/04/2015
Pages: 176
Product dimensions: 6.00(w) x 9.00(h) x 0.38(d)

About the Author

Maurice Barrès, né le 19 août 1862 à Charmes (Vosges) et mort le 4 décembre 1923 à Neuilly-sur-Seine (Seine), était un écrivain et homme politique français, figure de proue du nationalisme français.
Le premier axe de sa pensée est le culte du Moi : Barrès affirme que notre premier devoir est de défendre notre moi contre les Barbares, c'est-à-dire contre tout ce qui risque de l'affaiblir dans l'épanouissement de sa propre sensibilité. Le second axe est résumé par l'expression La terre et les morts qu'approfondissent les trois volumes du Roman de l'énergie nationale : Les Déracinés (1897), L'Appel au soldat (1900) et Leurs Figures (1902) qui témoignent de l'évolution de Maurice Barrès vers le nationalisme républicain et le traditionalisme, l'attachement aux racines, à la famille, à l'armée et à la terre natale.
Il est resté l'un des maîtres à penser de la droite nationaliste durant l'entre-deux-guerres.
Enfance et débuts (1862 - 1887)

Plaque devant le logement de Maurice Barrès, lorsqu'il était étudiant à Nancy.

Maurice Barrès en 1885.
La famille paternelle de Maurice Barrès est originaire d'Auvergne (sud-ouest de Saint-Flour). À la fin du XVIe siècle, une des branches de la famille s'installa plus au nord, à Blesle, dont Jean-Francis Barrès (arrière-grand-père de Maurice Barrès) fut maire et conseiller général. L'un de ses fils, Jean-Baptiste Auguste, après s'être engagé dans les vélites de la Garde impériale, prit sa retraite en 1835, à Charmes, dans le département des Vosges, où il s'était marié. De ce mariage avec une Lorraine, il eut un fils, Auguste (père de Maurice) qui lui-même épousa Mlle Luxer, dont le père fut maire de Charmes en 1870. Auguste Barrès, ancien élève de l'École centrale, fut un moment professeur, puis percepteur, avant de cesser tout travail.
Maurice Barrès naît le 19 août 1862. À l'âge de dix ans, il entre comme pensionnaire au collège de La Malgrange, près de Nancy. Il passe quatre années dans cet établissement et fait la rencontre de Stanislas de Guaita. Il gardera de cette première expérience de l'internat un souvenir douloureux. Ses camarades l'appellent le corbeau parce qu'il est un petit garçon noir de cheveux, grave et isolé .

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews