Le changement est dans l'assiette

Le changement est dans l'assiette

NOOK Book(eBook)

FREE

Available on Compatible NOOK Devices and the free NOOK Apps.
WANT A NOOK?  Explore Now
LEND ME® See Details

Overview

Massimo Bottura n'est pas seulement un chef étoilé, il est aussi le fondateur, avec sa femme Lara Gilmore, de Food for Soul (" La nourriture de l'âme "), une association à but non lucratif qui a pour vocation de réduire le gaspillage alimentaire grâce à l'inclusion. En 2015, à l'occasion de l'Exposition universelle qui a lieu à Milan et en collaboration avec Caritas Ambrosiana, Massimo Bottura ouvre le Refettorio Ambrosiano, un nouveau type de restaurant solidaire où des chefs venus du monde entier préparent, à partir d'excédents alimentaires provenant des pavillons de l'Exposition, des repas de qualité pour des personnes en difficulté sociale. Cette expérience, qui s'est révélée être un succès, a incité Massimo Bottura à fonder en 2016 l'association Food for Soul, dans le but de réaliser ce type de projet dans d'autres villes également. C'est ainsi que par la suite le Refettorio Gastromotiva a ouvert ses portes à Rio de Janeiro, le Refettorio Felix à Londres, les Social Tables à Modène, Bologne et Naples, et le Refettorio Paris dans la capitale française. Et d'autres ouvertures devraient suivre partout dans le monde. Cet essai est le neuvième de la série " Grandes Idées " lancée par la Banque européenne d'investissement (BEI).

Product Details

ISBN-13: 9789286142666
Publisher: European Investment Bank
Publication date: 06/05/2019
Series: Les Grandes Idées , #9
Sold by: Bookwire
Format: NOOK Book
Pages: 32
File size: 2 MB

About the Author

C'est en 1995 que Massimo Bottura (1962) a ouvert l'Osteria Francescana à Modène. Esprit novateur et restaurateur depuis plus de vingt ans, Massimo Bottura s'est forgé une solide réputation, et il est maintenant considéré comme l'une des personnalités les plus créatives du monde de la gastronomie. Son restaurant triplement étoilé au Michelin, connu dans le monde entier, l'Osteria Francescana, s'est vu attribuer la première place sur la liste des 50 meilleurs restaurants du monde en 2016, classement renouvelé en 2018. Massimo Bottura a débuté sa carrière en 1986, en achetant la Trattoria del Campazzo, un restaurant situé dans la banlieue de Modène. En travaillant aux côtés de la rezdora Lidia Cristoni et en appliquant les techniques acquises lors de son apprentissage chez le chef français Georges Coigny, il posait les bases de son style, qui allie cuisine italienne régionale et gastronomie française classique. En 1994, Massimo Bottura vend la Trattoria del Campazzo pour s'installer à Monte Carlo et travailler avec Alain Ducasse au Louis XV. Cette expérience se révèle déterminante pour lui et l'amènera un an après à ouvrir son propre restaurant, l'Osteria Francescana, dans sa ville natale, Modène. Quelques années plus tard, à l'été 2000, il aborde un nouveau tournant de sa vie en collaborant avec Ferran Adrià au restaurant El Bulli. La cuisine de Massimo Bottura est un mélange subtil entre tradition et innovation. Ses créations explorent les racines profondes de la cuisine italienne tout en se nourrissant d'histoire, d'art et de philosophie. En 2002, Massimo Bottura reçoit sa première étoile au Michelin, suivie d'une deuxième en 2006. Parmi de nombreuses récompenses, il se voit attribuer en 2011 le prestigieux Grand prix de l'art de la cuisine par l'Académie internationale de la gastronomie, ainsi qu'une troisième étoile au Michelin, confirmation que l'ambition de toute une vie s'était réalisée. Ces cinq dernières années, l'Osteria Francescana a occupé le haut du classement des guides gastronomiques de la cuisine italienne. Massimo Bottura est également connu pour son engagement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et l'isolement social, ainsi que ses appels à la responsabilité sociale dans le monde de la gastronomie. Durant l'Exposition universelle de 2015, il lance un projet hors site appelé Refettorio Ambrosiano, une cantine communautaire où, en collaboration avec des chefs venus du monde entier, il prépare, à partir d'excédents alimentaires provenant de l'exposition, des repas sains destinés à des personnes démunies. Encouragé par le succès de ce projet, Massimo Bottura fonde alors avec sa femme, Lara Gilmore, une association à but non lucratif baptisée Food for Soul. Depuis, l'association Food for Soul a lancé cinq autres projets : le Refettorio Gastromotiva à Rio de Janeiro, le Refettorio Felix à Londres, les Social Tables à Modène et Bologne, et dernièrement, le Refettorio Paris.

Customer Reviews

Most Helpful Customer Reviews

See All Customer Reviews